PROGRAMME D’ACCÉLÉRATION

Le Jamlab Accelerator est un programme de six mois destiné aux innovateurs dans le domaine du journalisme et des médias. Il est basé au Tshimologong Digital Innovation Precinct, au coeur de Johannesburg.

Le programme se cé avec un potentiel de transformation de l’information, des conversations et de l’espace public.

LES CHIFFRES DU PROGRAMME

Depuis la création en 2017, nous avons organisé trois éditions du programme avec des d’équipes sud-africaines. En 2020, nous avons organisé notre premier programme virtuel régional avec des équipes de pays d’Afrique australe tels que l’Angola, le Botswana, Madagascar, la Zambie, le Malawi, le Zimbabwe et eSwatini.

ÉQUIPES

FORMÉES

STARTUPS DIRIGÉES

PAR DES FEMMES

ÉQUIPES ONT RECU UN FINANCEMENT

EXTERNE APPRÈS LE PROGRAMME

CE QUE NOUS

RECHERCHONS

Nous recherchons des journalistes et des professionnels des médias engagés et créatifs, qui ont la passion de changer ce qui ne fonctionne pas dans les médias d’Afrique australe, qui veulent créer de nouveaux médias pour servir de nouveaux publics, ou apporter de nouvelles conversations ou idées au public.

CE QUE NOUS VOUS OFFRONS

Mentorat et accompagnement

par des experts et des entrepreneurs expérimentés dans le domaine des médias, des startups et des technologies.

Cours gratuit de

trois mois sur l’entrepreneuriat dans les médias.

Espace de travail gratuit à

l’espace de travail commun à Tshimologong Precinct

Accés à une équipe de

support technique pour le développement.

Opportunité de présenter

un produit minimum viable (MVP) à des investisseurs potentiels, des bailleurs de fonds et diverses parties prenantes.

L’accès au réseau,

qui comprend notamment le Programme des anciens participants.

CALENDRIER 2021 – 2022

Veuillez prendre note des dates importantes suivantes.

13 Juillet

2021

DEMANDER
APPLICATIONS

Ouverture du dépôt de candidatures.

13 Août

2021

DATE LIMITE POUR
APPLICATIONS

Tournées de présentation et rencontres.

30 Août

2021

À SUCCÈS
APPLICATIONS

Date limite de dépôt des candidatures.

4 Sep

2021

JAP SUB-SAHARIEN
L’AFRIQUE COMMENCE

Entretiens et présentations.

28 Fév

2022

FIN DU
PROGRAMME

Lancement du programme.

NOS

STARTUPS

Voir quelques startups qui participent actuellement au programme.

Cette base de données comprend également toutes les équipes d’anciens participants au programme qui ont obtenu leur diplôme.

S’INSCRIRE

Soyez les premiers à être informés de l’ouverture de notre nouvel appel à candidatures.

JOURNÉE DE DÉMONSTRATION

Vous avez manqué la dernière journée de démonstration de Jamlab ? Regardez les présentations de notre dernière cohorte de diplômés.

APPLY TODAY

Apply today to become part of sub-Saharan Africa’s innovative game-changing media innovators and ecosystem. 

Foire aux questions

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions que l’on nous pose le plus sur le programme d’accélération

1. À qui s’adresse le programme ?
Les innovateurs, les créateurs de médias et les entrepreneurs ayant de grandes idées et la volonté de créer et de soutenir un nouveau mode de journalisme ou de médias. Les innovateurs, les créateurs de médias et les entrepreneurs à la tête d’une entreprise de journalisme ou de médias existante qu’ils souhaitent renforcer et développer.
Le lancement ou le développement d’une nouvelle entreprise est une tâche difficile. Nous encourageons donc les candidats à postuler en tant qu’équipe, avec au moins deux personnes capables de consacrer la totalité ou une grande majorité de leur temps à leur projet. Les équipes plus nombreuses sont également les bienvenues.
Ce programme sera basé sur un nombre important d’interactions « en face à face virtuel ». Les candidats doivent donc disposer d’une connexion Internet stable.
Nous encourageons particulièrement les femmes et équipes dirigées par des femmes à postuler.
2. À qui s’adresse le programme'?
Les innovateurs, les créateurs de médias et les entrepreneurs ayant de grandes idées et la volonté de créer et de soutenir un nouveau mode de journalisme ou de médias. Les innovateurs, les créateurs de médias et les entrepreneurs à la tête d’une entreprise de journalisme ou de médias existante qu’ils souhaitent renforcer et développer.
Le lancement ou le développement d’une nouvelle entreprise est une tâche difficile. Nous encourageons donc les candidats à postuler en tant qu’équipe, avec au moins deux personnes capables de consacrer la totalité ou une grande majorité de leur temps à leur projet. Les équipes plus nombreuses sont également les bienvenues.
Ce programme sera basé sur un nombre important d’interactions « en face à face virtuel ». Les candidats doivent donc disposer d’une connexion Internet stable.
Nous encourageons particulièrement les femmes et équipes dirigées par des femmes à postuler.
3. Qu’est-ce qui compte comme « journalisme et médias » ?

Votre idée ou votre projet peut viser à rendre les données ou les connaissances plus utiles et plus accessibles, ou à encourager le débat et l’expression d’opinions. Ce que nous considérons aujourd’hui comme du journalisme et des médias journalistiques a vu le jour il y a longtemps, à l’ère de la presse écrite. Le journalisme du futur devra avoir un aspect différent et fonctionner différemment. Nous ne sommes pas en mesure de soutenir des initiatives axées uniquement sur le divertissement, mais nous voulons être surpris par de nouvelles idées, inédites, auxquelles nous n’avons pas pensé.

4. Qu’est-ce qui compte comme « innovation » ?
Nous recherchons des propositions capables de bouleverser le paysage médiatique existant ou d’atteindre des communautés qui ne sont pas desservies de manière adéquate par le journalisme et les médias existants, voire de transformer la manière dont le journalisme et les médias sont et ont été pratiqués. Nous sommes donc à la recherche de nouvelles idées capables d’entraîner un changement dans le comment, le quoi et le qui du journalisme et des médias aujourd’hui. Votre innovation peut reposer sur l’utilisation de nouvelles technologies ou même sur leur développement, mais ce n’est pas une obligation.
5. Dois-je être un entrepreneur pour postuler?
Votre projet peut être à but lucratif ou non lucratif. Que vous soyez un entrepreneur qui a besoin d’un marché pour soutenir son activité journalistique ou un entrepreneur social qui cherche des dons pour soutenir son entreprise, vous devrez développer une idée solide de la manière dont vous allez atteindre les personnes qui utiliseront votre produit ou service, les raisons pour lesquelles elles voudront l’utiliser, les personnes qui l’achèteront et celles qui y investiront. Vous devrez également vous engager à respecter les normes les plus strictes d’éthique des médias.
6. Puis-je postuler si je suis un étudiant à temps plein?
Non, mais les étudiants à temps partiel sont invités à postuler.
7. Puis-je postuler si j’ai déjà reçu un financement d’une autre organisation?
Oui.
8. Quels sont les pays d’Afrique qui peuvent poser leur candidature?
Ce sera notre cinquième cohorte, mais notre deuxième édition virtuelle du programme. Nous accueillons les candidatures de tous les pays d’Afrique subsaharienne, en particulier celles du Bénin, du Burkina Faso, de la Côte d’Ivoire, de la Guinée, de la Guinée-Bissau, du Kenya, du Lesotho, du Liberia, de Madagascar, du Malawi, du Mali, du Mozambique, du Niger, du Nigeria, du Sénégal, de la Sierra Leone, du Togo et de la Zambie.

J’ai une idée géniale et la volonté de la réaliser, mais je ne peux pas subvenir à mes besoins pendant les six mois du programme. Pouvez-vous m’aider ?

Nous disposons de quelques fonds limités pour de petites bourses, alors n’hésitez pas à poser votre candidature

9. Qui sont les organisateurs du programme?
Le programme d’accélération Jamlab en Afrique subsaharienne est géré par Wits Journalism, soutenu par le « Consortium pour les droits de l’homme et les médias en Afrique (Charm) », financé par l’Agence suédoise de coopération internationale au développement (Sida).

Le programme est actuellement proposé uniquement en anglais.

N’hésitez pas à postuler si vous avez une bonne maîtrise de l’anglais parlé et écrit.

TÉMOIGNAGES

CE QUE DISENT LES ANCIENS PARTICIPANTS

Alumni Testimonials

Jocelyn Nyaguse

My experience at Jamlab reinforced my mission to transform the startup landscape through storytelling. I enjoyed connecting with like-minded people and most importantly learning how to be a better storyteller.

Jocelyn Nyaguse,

founder of Impact Chronicles (Jamlab Alumna - Zimbabwe 2020)

Simonia Mashangoane

L’impact de Jamlab sur les entrepreneurs médiatiques qui suivent le programme d’accélération est impressionnant. En tant que l’un de ces entrepreneurs, je sais que notre entreprise aurait eu du mal à dépasser le stade du concept sans aide. Pour survivre, nous avions besoin d’un projet accélérateur qui comprenne notre contexte, d’une part en tant que femmes dans les médias et d’autre part le contexte dans lequel notre entreprise existait.

Simonia Mashangoane,

co-founder of Jabari Consulting (Jamlab Alumna - SA, 2020)

Liesl Pretorius

Commencer quelque chose pendant une pandémie peut être isolant. Je suis reconnaissant au programme Jamlab de m’avoir donné accès à une communauté de soutien de collègues entrepreneurs lorsque j’en avais le plus besoin. Hautement recommandé

Liesl Pretorius,

founder of Answerable (Jamlab Alumna - South Africa, 2020)

Nicholas Wightman

« Le programme Accelerator était un programme revigorant qui nous a mis au défi d’examiner nos hypothèses sur les affaires. Nous avons été inspirés par le travail que menaient les entrepreneurs en médias numériques de notre groupe et réfléchissons maintenant de manière beaucoup plus stratégique à la croissance de notre projet.’

Nicholas Wightman,

co-founder of Greenspace Zambia (Jamlab Alumnus - Zambia, 2020)

Zedilson Almedia

“The program was crucial to us. It allowed us to focus on the basics and rework and revamp our product and roadmap, resulting on a great reduction of the time-to-market of our artificial intelligence based fact-checking solution.”

Zedilson Almedia,

founder of Manifexto (Jamlab Alumnus - Angola, 2020)

Kathy Magrobi

« Un autre plus de Jamlab a été la poussée vers le développement d’un tableau de bord de mesures et d’indicateurs ; à la fin du programme, QW+ démontre que les journalistes ont interagi avec notre base de données plus de 600 fois. »

Kathy Magrobi,

Kathy Magrobi, fondatrice de Quote This Woman+ (Jamlab, 2019)

Sibusiso Manenetsa

« Faire partie du programme Jamlab Accelerator et de la communauté Tshimologong est certainement une étape importante. Nous venons de passer 6 mois à écouter et à apprendre d’experts du journalisme et des médias. Une expérience pleine d’humilité que j’espère pouvoir partager avec le plus grand nombre de personnes possible. »

Sibusiso Manenetsa,

Sibusiso Manenetsa, cofondateur et directeur de Credipple (Jamlab, 2019)

Clifford Machingaifa

« Le programme Jamlab Accelerator nous a permis d’affiner les compétences entrepreneuriales nécessaires à la croissance et à la gestion d’une entreprise durable, ce qui nous a permis de concentrer nos efforts uniquement sur ce qui est vraiment important pour notre réussite. »

Clifford Machingaifa

Clifford Machingaifa, cofondateur de l’African Tech Round-up (ancien participant du programme de Jamlab 2017)

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE
BULLETIN D’INFORMATION DÈS AUJOURD’HUI!

Tout ce que vous devez savoir sur le journalisme et l’innovation dans les médias en Afrique, tous les quinze jours dans votre boîte électronique.