Le podcasting a introduit de nouvelles voix, de nouvelles idées et de nouveaux sujets dans l’espace médiatique africain. Africa Podfest a publié un rapport avec des interviews de podcasteurs de toute l’Afrique, un examen de la base de données des podcasts africains et de SemaBOX et une enquête auprès des auditeurs de podcasts de tout le continent. Le rapport Podcasting Africa reflète les changements et l’évolution qui se sont produits dans l’espace de podcasting africain.

Quelles ont été leurs conclusions ?

  1. Le désir de communauté est une force motrice. Selon les podcasteurs, le public est le plus important, car il est au cœur des préoccupations des podcasteurs. « Le fait de savoir que quelqu’un nous écoute est un sentiment qui revient dans toutes les interviews comme un moteur essentiel pour continuer à créer et à diffuser du contenu », indique le rapport.
  1. L’autonomie et l’expérimentation sont des désirs profondément ancrés dans la pratique du podcasting. La liberté créative et l’autonomie sont les raisons pour lesquelles les créatifs lancent des podcasts : la possibilité pour les podcasteurs de créer du contenu et de contrôler le type de contenu qu’ils créent.
  1. Le podcasting ouvre la porte à l’accessibilité et à l’inclusion à plusieurs niveaux. Le podcasting est considéré comme facile d’accès, puisqu’il suffit d’un téléphone pour lancer un podcast.
  1. Le podcasting est une manière ferme d’affirmer sa présence. Le podcasting permet de faire entendre des voix qui sont sous-représentées par les médias traditionnels et le podcasting permet de discuter de n’importe quel sujet. Il n’est pas exclusif comme certaines autres formes de médias.
  1. Le manque d’infrastructure technologique peut être une contrainte. Même si le podcasting se développe en Afrique, le manque d’accès à l’internet et à la technologie rend le podcasting difficile.
  1. Le processus de production d’un épisode est exigeant. La production d’un épisode demande du temps et des efforts, ce que certains podcasteurs ont eu du mal à suivre, en produisant régulièrement des épisodes pendant une période donnée.
  1. Alors où est l’argent ? Y a-t-il même de l’argent dans le podcasting ? De plus en plus de podcasteurs tentent de financer leur contenu par la publicité, ce qui s’avère difficile pour certains d’entre eux.
  1. Plus de téléchargements, c’est plus d’argent.

Pour lire le rapport complet, cliquez ici.

Vous voulez rester au courant des dernières nouvelles en matière de journalisme et d’innovation médiatique sur le continent africain ? Abonnez-vous à notre bulletin d’information.

ARTICLES LIÉS

INSCRIVEZ-VOUS À NOTRE
BULLETIN D’INFORMATION DÈS AUJOURD’HUI !

Tout ce que vous devez savoir sur le journalisme et l’innovation dans les médias en Afrique, tous les quinze jours dans votre boîte électronique.